🚚 Livraison à 1 € à partir de 49 € d'achat en point relais !

Coccinelles

La lutte biologique contre les ravageurs des cultures bénéficie grandement de l'introduction des coccinelles. Leur efficacité contre divers nuisibles, notamment les colonies de pucerons, est bien connue. Mais leur appétit vorace ne se limite pas à ces derniers. En effet, selon leur espèce, les coccinelles peuvent s'attaquer à une variété de parasites tels que les cochenilles et les acariens. Bien que leur origine asiatique renferme une variété particulièrement efficace, la coccinelle asiatique, son introduction n'est désormais plus encouragée malgré ses performances avérées.

La coccinelle : une alliée précieuse dans la lutte biologique

Les coccinelles, appartenant à la famille des coléoptères, se distinguent par leur diversité, comptant près de 5000 espèces dont la taille varie entre 1 et 10 mm. Leur cycle de vie, débutant par une éclosion rapide des œufs en larves voraces, atteint son aboutissement avec l'émergence de l'adulte après environ un mois. Ces derniers hibernent et peuvent vivre plusieurs semaines à plusieurs mois, selon les espèces.

La stratégie de lutte biologique avec les coccinelles

L'introduction de la coccinelle pour contrôler les ravageurs remonte à la fin du 19ème siècle, marquant ainsi le début de la lutte biologique. Les coccinelles sont parmi une variété d'organismes vivants utilisés à cette fin, notamment des insectes prédateurs, des parasites, des agents pathogènes et des champignons. Cette approche vise à restaurer l'équilibre écologique entre les ravageurs et leurs prédateurs dans un écosystème donné, sans viser leur éradication totale. La lutte biologique s'effectue parfois par acclimatation, en introduisant des coccinelles prédatrices dans des milieux infestés, ou par des méthodes plus douces, telles que l'amélioration de l'habitat des coccinelles par le biais de plantes-hôtes et d'abris adaptés.

Les différentes coccinelles et leurs proies

Parmi les nombreuses espèces de coccinelles, certaines se spécialisent dans la prédation de divers ravageurs tels que les champignons, les acariens et les cochenilles. Cependant, les coccinelles aphidiphages, qui se nourrissent principalement de pucerons, sont les plus courantes et les plus précieuses dans la lutte biologique. Nous proposons deux types de coccinelles : Adalia et Coccilaure.

La coccinelle Adalia, aussi connue sous le nom de coccinelle à sept points, est originaire d'Europe. Reconnaissable à ses ailes rouges ornées de sept points noirs, elle est efficace dans la lutte contre les pucerons, dévorant jusqu'à 400 d'entre eux au stade larvaire.

Coccilaure, quant à elle, est une marque de coccinelles à onze points, particulièrement efficace contre les pucerons des lauriers roses, des rosiers et des plantes basses. Sa résistance aux pucerons jaunes en fait un choix optimal, offrant une alternative écologique aux insecticides chimiques.

Utilisation des coccinelles contre les pucerons

Les coccinelles aphidiphages sont des prédateurs efficaces des pucerons à tous les stades de leur développement. Leur introduction se fait souvent au stade d'œufs ou d'adultes, en les déposant directement sur les colonies de pucerons.

Les coccinelles demeurent des alliées précieuses dans la lutte biologique contre les ravageurs des cultures, offrant une alternative écologique aux pesticides. 

Plus de détails

Fabrication
française

70% de nos produits sont de fabrication française ou européenne

Réduction de nos
déchets

En recyclant le carton en calage pour nos colis

+ de 10 ans
d'expérience

Réelle expertise avec un site e-commerce datant de 2010

Un service client
réactif

Une réponse en moins de 24h

Plus de 5000
produits

en lien avec l'écologie et la protection de notre planète